Vie de quartier

Quatre choses à considérer en achetant votre condo

Ça fait cinq ans que je suis propriétaire d’un condo. Ce n’était pas un coup de cœur, mais un choix rationnel fait en fonction de nos objectifs financiers. Honnêtement, nous sommes satisfaits de ce premier achat. Mais après quelques années, nous avons besoin de changer de modèle. Voici pourquoi.

1-Les charges

Quand on est locataire et qu’on veut devenir propriétaire, le condo est une excellente transition. Le fait de partager la maintenance d’un bâtiment à plusieurs est une bonne façon de s’habituer à la vie de propriétaire. Par contre, il faut que le travail soit fait, et tout le monde n’a pas le même degré d’implication. Donc, au final, vous vous retrouverez peut-être à faire la part de ceux qui ne s’impliquent pas du tout. Je suis dans une copropriété de huit unités, et quatre propriétaires seulement s’impliquent, et encore, pas au même niveau. Après deux ans dans l’immeuble j’ai du faire ma part et m’impliquer dans le syndicat. J’ai découvert que le conseil avait de nombreuses charges et énormément de décisions à prendre.

2-Les espaces communs

Si vous partagez des espaces avec vos copropriétaires, vous aurez à gérer ceux-ci démocratiquement. Même si ce n’est qu’une minorité qui s’implique, tout le monde a son mot à dire sur la gestion des plates-bandes, du stationnement et des balcons. De longues discussions sont à prévoir, sans garantie de consensus. Dans une copropriété, il y a des familles qui recherchent un milieu de vie, des couples de retraités qui ont besoin de tranquillité, des célibataires qui sortent jusqu’aux petites heures du matin, etc. Tout ce beau monde-là doit s’entendre. Ce n’est pas toujours évident.

3-Les espaces verts

Il est très difficile de trouver un condo qui s’ouvre sur un espace vert. Quelques-uns offrent l’option terrasse, mais pas de jardin. Avec un enfant, c’est possible à gérer en faisant des escapades au parc, mais avec deux enfants, ça se complique et avec les devoirs qui entrent dans la routine à partir de six ans, on souhaite vraiment trouver un logement muni d’une cour. Ce qui est impossible en condo.

4-Une troisième chambre

Faites l’exercice suivant: rechercher des condos de deux chambres, à moins de 450 000$ à vendre sur Centris. Vous en trouverez 1200. Passez maintenant à trois chambres: seulement 366 propriétés trouvées. Le choix se restreint encore plus si vous avez un plafond de 350 000$…Bref, trouver un condo qui vous plaît quand vous avez deux ou trois enfants, c’est pratiquement impossible.

Je le répète, l’achat d’un condominium demeure un excellent choix pour les premiers acheteurs. C’est aussi un excellent placement à court ou moyen terme. Suffit de savoir dans quoi on s’embarque.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s