consommation, Santé

Trop boire: comportements et points révélateurs

Hier ma sœur est venue à la maison. On a passé l’après-midi dehors et on est rentrés à l’heure de l’apéro, affamés et assoiffés. On a débouché des bières et on a discuté autour de la table pendant que les enfants jouaient. On a continué ça autour d’un souper avec du vin. Pendant que mon chum baignait les enfants, on a terminé la discussion avec un Calvados en faisant la vaisselle. Quand ma sœur est repartie en taxi, il était encore tôt et les enfants voulaient retourner dehors. Un peu pompette et les jambes molles, je suis sortie et j’ai marché jusqu’au parc, à contrecœur. J’ai accompagné mon aînée dans ses jeux en baillant. Je me suis couchée en même temps que les filles, non sans leur crier plusieurs fois d’arrêter de faire du bruit. J’aurais sans doute crié aussi si je n’avais pas bu, mais pas aussi fort.

À minuit, je me réveille en sueur avec la bouche pâteuse et le ventre qui gargouille. Je m’en veux de m’être laissée aller à boire autant un dimanche soir. Je revois ma soirée au ralenti et il me semble que je n’ai rien vu aller. Je me tape une heure trente d’insomnie en me disant que ça ne va pas du tout, qu’à 38 ans, j’ai passé l’âge de trop boire.

Ce qui ne va pas:

  1. J’ai la nette sensation d’avoir prononcé des paroles superflues et d’en avoir laissées d’autres en suspens quand certaines précisions s’imposaient.
  2. Mon état somnolent m’a empêché de profiter de ma sortie au parc en fin de soirée.
  3. J’ai perdu mon calme au moment de coucher les enfants.
  4. J’ai raté l’occasion de souhaiter une bonne fin de soirée à mon chum.

Trois citations prononcées au cours de la soirée:

  1. « Dans la famille, on ne tient pas si bien l’alcool que ça. Ça nous rend mou. » S’ensuit une longue énumération de toutes les fois ou quelqu’un de la famille a eu l’air niaiseux à cause de l’alcool.
  2. « Je ne suis pas assez mature pour avoir un cellier. Je boirais plus, c’est sûr. » Mon chum me dit qu’il y a plein d’alcool dans la maison et que je me tiens plutôt bien. J’en doute.
  3. « Le Kombucha, en terme de goût, c’est vraiment une alternative acceptable au vin et à la bière, pis en plus c’est bon pour la santé. »

Quelque chose me dit que quelqu’un est dû pour un changement d’habitudes…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s